“Comment expliques-tu ton propre succès ?”

J’ai reçu sur Patreon une question d’un nouveau contributeur, et j’ai écrit un immense pavé pour lui répondre. Je me suis dit que ça ferait peut-être un bon article… Que vous soyez “patreote”, simple auditeur ou même podcasteur vous-même, j’espère que vous y trouverez des choses intéressantes. 🙂

Bonne lecture !


Sylvain:

Je t’écoute depuis plusieurs mois avec toujours autant de plaisir. Je me dis régulièrement qu’une contribution, modeste, serait à la hauteur de mes moyens et rendrait justice à ton travail : c’est à présent chose faite ! A l’heure du tout gratuit sur internet, pouvoir vivre de ses podcasts me parait être une véritable “success story” qu’il convient de saluer.
Mais une question me taraude : comment expliques-tu ton propre succès ? Je te souhaite une excellente continuation et à bientôt pour de nouvelles émissions !

Ma réponse:

Salut Sylvain ! Et avant tout saches qu’il n’y a PAS de contribution “modeste”, il n’y a que des contributions qui me font un immense plaisir, c’est la seul catégorie qui existe dans le logiciel. 🙂 Un grand merci donc pour ta contribution que j’apprécie vraiment.

Ensuite, pour répondre à ta question sur “l’explication de mon succès”, je dirais que c’est vraiment difficile à cerner, mais je pense connaitre certains éléments qui y contribuent. Les voici en vrac :

La passion. C’est un travail beaucoup plus dur qu’on ne pourrait le penser, et si on veut le faire bien il faut être animé par un amour immodéré. Comme le disaient Steve Jobs et Bill Gates, “la raison pour laquelle nous sommes encore là après 30 ans, c’est que nous aimons suffisamment ce que nous faisons pour continuer quoi qu’il arrive !”. Je me retrouve vraiment dans cette citation… Je me suis lancé sans attendre quoi que ce soit en retour, seulement parce que j’avais envie (et même besoin !) de le faire. Et accessoirement, cette passion se ressent à travers les ondes, c’est communicatif et ça entraine les auditeurs.

La persévérance. C’est lié, mais je fais ça depuis presque 10 ans ! Et nous sommes passé par des étapes rocambolesques ; les anciens se souviendront d’Azeroth.fr et de NoWatch par exmple… J’en ai connu beaucoup qui se sont lancé sans assez réfléchir, et qui se sont arrêté en route. Ce sont d’ailleurs souvent les donneurs de leçon… Alors on laisse parler et on continue à travailler. Au final, il y a ceux qui sont toujours là, et les autres. Et accessoirement là aussi, à chaque nouvel épisode on accroche de nouveaux auditeurs et de nouveaux fans. Au final, ca fédère une communauté solide.

lrdvcard

(more…)

September 24th, 2015 | 8 Comments

Apple Pencil : “Steve Jobs a dit”

Bon, j’ai un petit coup de gueule à passer. Voilà, je lis beaucoup sur la présentation Apple de cette semaine (normal), et je dois dire que je n’en peux plus des analyses et commentaires qui expliquent que le stylet d’Apple fraîchement annoncé aurait déplu à Steve Jobs, parce qu’il a dit un jour que les stylets n’étaient pas bons… Alors faisons une petite mise au point.

apple-pencil-inside

D’une part, Steve Jobs s’est contredit des dizaines de fois dans ses présentations et ses arguments… L’exemple le plus célèbre est celui de la vidéo sur l’iPod. Après avoir expliqué au monde que personne ne voulait regarder de vidéo sur le petit écran de l’iPod d’origine, il annonce fièrement l’iPod vidéo.
Mais c’est loin d’être le seul exemple de ce qui était un mélange de désinformation et, sans doute, de capacité que nous avons tous (ou devrions tous avoir) à changer d’avis quand les conditions changent. En voici quelques-uns de plus, sur cette vidéo trouvée en une recherche rapide. (more…)

September 11th, 2015 | 13 Comments

Loi sur le renseignement : appelez vos députés !

[Update 10 avril] Sans réponse d’aucun d’entre eux, j’ai envoyé un deuxième message au même groupe. Voir en fin d’article.

Bonjour à tous !

Comme j’en ai souvent parlé dans le Rendez-vous Tech, il me semble important de contacter nos députés pour les sensibiliser aux sujets qui nous préoccupent. Aujourd’hui, la loi sur le renseignement est au centre de toutes nos préoccupations. Elle est à mon sens dangereuses et mal comprise, et je veux faire ce que je peux pour faire en informer ceux qui vont la voter.

J’ai donc appelé cet après-midi six députés parisiens, de droite comme de gauche, pour leur faire part de mon inquiétude. J’ai laissé des messages polis et aimables demandant à être rappelé, et je vous encourage vraiment à faire de même. On peut avoir l’impression d’être une goûte d’eau dans l’océan, mais [ajouter ici une métaphore mielleuse sur l’idée que tous ensemble on est forts].

C’est vraiment on ne peut plus simple avec ce site, il vous guide à chaque étape :

http://sous-surveillance.fr/

Panorama_de_l'hémicyle_de_l'assemblée_nationale

A coté de ça, j’ai également décidé de suivre cet appel par un email qui détaille mon point de vue. Je le copie ici, et je vous encourage là aussi à faire de même, voir à copier tout ou partie de ce texte s’il vous convient.

Pour info, voici les compte Twitters (et donc les identités) des députés contactés :

Et dans tous les cas, appelez vos députés !! 🙂

——————————————————————–

Mesdames et messieurs les députés,

J’ai appelé vos bureaux respectifs ce vendredi après-midi dans le but de vous faire part de ma préoccupation au sujet de la loi sur le renseignement sur laquelle vous allez être amenés à voter d’ici une dizaine de jours.

J’ai laissé des messages sur chacun de vos répondeurs, et je serai très heureux d’être rappelé pour connaitre vos positions sur cette loi. Je pourrai aussi vous donner à cette occasion le détail de ce qui me préoccupe dans l’approche qu’elle prend : nous sommes tous pour l’idée de donner aux services de police et du renseignement des outils plus efficace pour nous protéger, mais il semble que cette interprétation de notre protection allie une fausse idée de la technologie à une mauvaise compréhension de son application.

(more…)

April 3rd, 2015 | 31 Comments

Les motivations du “grand saut”

Chers amis, l’heure est grave. Si vous ne l’avez pas fait, je vous invite à regarder cette vidéo. Le texte solennel vient après.

 

Donc voila, nous y sommes : je quitte mon “vrai” travail fin octobre. Une démission sèche, sans filet. C’était un emploi sûr, dans une grande société solide, qui développe des produits auxquels je suis fier de contribuer.
“Mais bon sang, quelle mouche a bien pu le piquer ?!”, vous dites-vous, effaré… Et bien j’espère apporter avec cet article quelques éléments de réponse. (more…)

September 4th, 2014 | 36 Comments

Un crowdfunding pour le RDV Tech

Amis du Rendez-vous Tech, bonjour ! Excellente nouvelle pour ceux qui voudraient soutenir l’émission : je viens de lancer une opération de crowdfunding (sur la plateforme “Patreon”, très différente de Kickstarter ou Ulule). Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à regarder la vidéo d’introduction ci-dessous. 🙂

Si vous êtes convaincu, rendez-vous sur la page Patreon !

 

Et pour ceux qui préfèrent les explications écrites :

J’ai créé le Rendez-vous Tech en 2009 pour parler d’un sujet important qui nous affecte tous : l’actualité de la technologie et d’Internet. Trop de gens comprennent encore trop mal cet univers parfois trop complexe ou rébarbatif, et beaucoup n’ont pas le temps de lire les dizaines d’articles et de sujets qui défilent chaque jour… Le but était donc simple : informer et distraire.

(more…)

February 11th, 2014 | 6 Comments

Podcast audio – le petit guide du débutant

Ressorti des archives, cet article publié à l’origine sur le site de NoWatch.net reste assez intéressant pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure du podcast audio. Je le re-publie tel quel pour ceux auxquels ça pourrait être utile, et je le mettrai sans doute à jour à l’avenir, pour qu’il reste une référence valable.

[MAJ octobre 2016 : nouveaux outils logiciels d’enregistrement]

Salut à tous !

Depuis que j’ai commencé le podcast, je reçois plusieurs fois pas mois la même question : un auditeur, curieux et particulièrement motivé, cherche à savoir ce dont il aurait besoin pour débuter. Enregistrement, montage, publication… tout ça n’est pas forcément simple, et mon premier conseil est toujours de faire des recherches soi-même sur le web (il y a plein d’infos et d’explications, et rien ne remplace la connaissance qu’on acquiert en faisant les choses soi-même). Mais je donne aussi une liste qui peut servir de très bon point de départ, voir de “package complet” pour débuter.

Voici donc cette liste, agrémentée de quelques explications, en espérant qu’elle réponde aux questions que se posent certains d’entre vous. A noter que je parle de podcasts audio uniquement ; pour un podcast vidéo, il faut multiplier le temps, l’énergie et le matériel nécessaire par… beaucoup ! 🙂

 

podcast-guide

Podcast audio – le petit guide du débutant

 

Avant même de commencer, il faut :

  • De la motivation, parce que ça sera plus dur que vous ne l’imaginez.
  • Du temps, parce que ça prendra plus de temps que vous ne l’imaginez.
  • Rester raisonnable. On peut commencer à un épisode par mois et augmenter la fréquence, le contraire est moins facile. Le pire étant de se lancer tête baissée dans un rythme qu’on ne peut pas tenir, et de s’épuiser en route. Nombre de podcasts meurent après trois ou quatre épisodes.
  • Un but. Sachez ce que vous voulez faire, visez un sujet particulier et travaillez un minimum votre émission. Le mieux est de parler d’un sujet qu’on maîtrise, pour apporter de base une valeur d’information à vos auditeurs. Vous n’avez pas besoin d’être parfait (personne ne l’est jamais, et surtout pas au début), mais un minimum de rigueur vous aidera beaucoup à l’enregistrement.
  • Un peu d’argent. Il est possible tout faire au système D, mais il n’y a pas de miracle, et vous aurez très vite envie (et besoin) de dépenser au moins quelques dizaines d’euros, voir un peu plus. Une broutille, pour créer un média diffusé dans le monde entier !

(more…)

October 26th, 2013 | 10 Comments

Anatomie d’un scandale (du net)

Dear english-speakers, I’ve written a few articles in French these last few weeks (interesting things happening in my country!), and I’m sorry if you don’t feel included. So here’s the gist for this one: our most inovative ISPs has just updated its router with a new “adblock” option, which is on by default, and it’s understandably sparking huge debates. I’d love to have your opinion on the topic, if you feel so inclined.

Cette semaine, Free a ému la toile française. J’ai lu beaucoup d’articles et de réactions sur le sujets, et j’ai aussi lu beaucoup d’amalgames grossiers sur les questions que pose cette situation. Comme je l’ai fait dans mon article sur le mariage homosexuel, je vais tenter d’analyser les différentes réactions et de donner mon interprétation de manière aussi dépassionnée que possible.

L’état des lieux :

Pour ceux qui ne connaissent pas la situation, Free a mis à jour sa Freebox le 3 janvier dernier, en intégrant une option qui bloque en théorie la publicité sur tous les sites internet. Ce type d’outil, appelé “adblock”, existe depuis longtemps, et chacun peut facilement installer un logiciel qui a la même fonction sur son ordinateur. Une des spécificités les plus commentées de la version de Free est qu’elle est “active par défaut”.

Les réactions :

Je vais évoquer tour à tour les différentes réactions que j’ai lu, et proposer mon analyse pour chacune. Si l’article est trop long, je vous propose de lire celles qui vous intéressent, pour vous faire une idée sur la chose.

  • La pub est un péché, bon débarras.
    Quand on parle de pub, on entend forcément des gens nous expliquer à quel point la pub est un maléfique, impure, et à proscrire dès que c’est possible. Les mots que j’emploie sont forts, mais le sentiment ne l’est pas moins…
    Je suis le premier, dans mon émission et ailleurs, à relayer l’idée que “si un service est gratuit, c’est nous sommes le produit”. C’est valable pour Facebook, Twitter et d’autres, mais aussi pour la télé, la radio ou les sites web d’information. Je ne referai pas le chapitre sur les méfaits et les bienfaits de la pubs ; contentons nous de dire qu’elle est généralement plus ou moins désagréable, et qu’elle est la source de revenus de ces services, ce que chacun comprendra aisément je pense.
    A partir de ce moment, quel que soit le jugement de valeur qu’on porte sur la publicité en elle-même, il me semble que le fait d’utiliser ces services en en retirant la pub revient à les pirater, au même titre que de télécharger un morceau de musique ou une série télé.

(more…)

January 5th, 2013 | 52 Comments

Un papa et une maman

Ce billet est une adaptation d’un article écrit en anglais il y a déjà quatre ans : Marriage(tm). Le contexte est un peu différent, mais le coeur de l’idée reste le même.

Depuis quelques semaines, nous voyons monter en France une fronde que je pensais réservée aux conservateurs américains, contre le mariage homosexuel (ou son doux euphémisme, le “mariage pour tous”). Un peu décontenancé par ces manifestations que je n’attendais pas chez nous, je me suis dit qu’il serait peut-être intéressant d’en parler en Français aussi, d’une manière aussi dépassionnée que possible.

1) Les enfants

Là où le mouvement américain voulait un mariage “entre un homme et une femme”, les manifestants français mettent en avant l’aspect familial du problème, avec le slogan “Le mariage c’est un papa et une maman”. Je commencerai donc en évoquant cette préoccupation essentielle. Il me semble en effet assez légitime de se demander si le fait d’avoir deux parents du même sexe pourrait avoir des conséquences négatives sur le développement ou l’éducation des enfants. L’implication non dite du fameux slogan est, je pense, double : on se demande d’une part si les enfants grandiront heureux et équilibrés, et d’autre part si, influencés par leur modèle parental, ils seront plus enclin à “devenir” homosexuels.

Ces deux préoccupations, bien que compréhensibles à froid, me semblent réfutées par des années d’expérience empirique… et un peu de bon sens.
D’une part, je n’ai connaissance d’aucune étude sérieuse qui conclurait que les enfants élevés par des couples homosexuels seraient moins heureux que les autres. Ils sont généralement tout aussi socialement adaptés et s’épanouissent tout autant. Les exemples étant statistiquement significatifs, je pense qu’on peut raisonnablement conclure à leur validité et accepter ce consensus scientifique : l’expérience nous prouve que cette peur est infondée.
D’autre part, nous avons aussi constaté que les enfants de couples homosexuels ne sont pas plus ou moins hétérosexuels que les autres. Comme le disait avec humour une page Facebook que je ne retrouve plus, “l’orientation sexuelle des parents détermine l’orientation sexuelle des enfants, comme le prouve le fait qu’aucun homosexuel ne soit jamais né de parents hétéro”. Cette plaisanterie et cette constatation d’évidence évoque une autre vérité : on ne choisi pas son orientation sexuelle, et la sexualité des parents n’a pas pas grand chose à y voir (sinon, encore une fois, les couples hétéro n’auraient jamais d’enfants homosexuels).

(more…)

November 19th, 2012 | 26 Comments

Le Puits des Mémoires

[MAJ] L’édition électronique est en fait déjà disponible (sur iBook / Kindle), à 12€ au lieu de 16€ en physique. A noter que l’iBook store propose toujours un extrait gratuit ; en l’occurrence presque 3 chapitres. Ca serait dommage de se priver !

Dans cet article, je vais vous parler du tome 1 du “Puits des Mémoires”, l’excellent roman d’heroic fantasy de mon ami Gabriel Katz. Mais avant ça je vais faire un petit voyage dans le temps…
Si vous n’avez que faire des mes états d’âme, passez directement à la section “Le livre” juste en dessous !

Les souvenirs :

Le Puits des Mémoires, c’est pour moi plus qu’un livre, c’est un retour aux racines de l’adolescence et de ce qui fait un peu ce que je suis aujourd’hui : le jeu de rôle. Je suis sûr que nous sommes nombreux dans ce cas ; à dix ou douze ans, nous découvrions, émerveillés, la première édition de Donjons et Dragons (la boite rouge), qui nous permettrait de vivre des aventures dont les générations précédentes ne pouvaient pas même rêver. Très vite, mes amis et moi sommes tombés amoureux de ce passe temps merveilleux, de ces scènes de théâtre étranges qui se jouaient dans notre imagination. Dés de toutes les couleurs, nombreux volumes de l’édition avancée (déjà en anglais pour avoir les tous derniers), innombrables “Livres dont vous êtes le héros”… D’autres jeux comme l’Appel de Cthulhu, Cyberpunk ou le français Mega… Lecture avide du magazine Casus Belli et retrouvailles du samedi à la boutique spécialisée du coin (l’Oeuf Cube pour les parisiens)… Ca rappelle sans doute des souvenirs à beaucoup d’entre vous.

Et puis nous nous sommes lié d’amitié avec un jeune homme dont l’imagination et le talent allaient transformer notre façon de jouer. Très vite, Gabriel s’est senti à l’étroit dans les règles et les descriptions des manuels achetés en magasin… Il était lui aussi un très grand fan de jeux de rôles, mais si ces derniers représentaient le pouvoir de l’imagination, pourquoi n’irait-on pas aller au bout du délire ? Adieu les règles que d’autres avaient décidé pour nous ! Oubliés les univers dont les descriptions étaient récitées comme une leçon de grammaire ! Gabriel voulait faire plus que gérer une histoire : il voulait créer un univers.

Et c’est ce qu’il a fait, avec nous pour l’accompagner, à de nombreuses reprises. Au fil du temps, les règles des jeux qu’il créait se sont vues réduites au stricte nécessaire, puisque tout se passait dans les descriptions et les décisions. L’important était le monde, les personnages, les joueurs et leurs choix. Nous avons tour à tour joué aux flics rebelles, fait virevolter nos vaisseaux spatiaux dans des galaxies lointaines, navigué la hiérarchie d’occultes sociétés secrètes, affronté les plus féroces barbares des terres communes, et vécu encore bien d’autres aventures incroyables.

L’une de ces aventures a commencé il y a cinq ou six ans, peut-être plus. Nous étions deux joueurs ce soir là, et nous reprenions le monde d’heroic fantasy créé quelques années auparavant, pour une nouvelle partie. Je vous laisserai découvrir les premières pages du livre pour savoir de quoi il en retournait, puisque ce sont ces aventures qui se retrouvent désormais édités dans cette trilogie, Le Puits des Mémoires, dont le premier volume vient de sortir.
Vous comprendrez que ce roman est pour moi un peu plus qu’un roman… Et que je suis donc d’autant plus fier de pouvoir dire qu’il est excellent !

(more…)

May 31st, 2012 | 20 Comments

Souvenirs de campagne

Note to my lovely English-speaking audience: my blog articles are usually in English so that everyone can read them. But this is so France-centric (2012 presidential elections) that I’m doing this one in French. The Google translated version is here, for those who are feeling adventurous. We’ll be back with our regular programming soon. 🙂

Pendant l’entre deux tours de l’élection présidentielle, j’ai eu quelques réflexions que j’ai partagé avec ceux qui me font la gentillesse de me suivre sur les réseaux sociaux (sur Google+ en particulier, celui-ci se prêtant à mon sens plus que les autres à la discussion).
Ces textes, j’ai du me faire un peu violence pour les écrire : l’ambiance était vraiment rude sur le net, et j’avais l’impression que le fait de parler m’attirerait les foudres de certaines de mes connaissances. Dit comme ça ça semble idiot ; quelques jours seulement après l’élection (moment où j’écris ces lignes) penser qu’il puisse y avoir eu tant d’animosité semble exagéré. Mais c’était pourtant le cas : je ressentait une vraie intolérance, qui ne me paraissait pas justifiée. Pire, qui m’effrayait ! Et je pensais ne pas être le seul dans ce cas…

L’une des raisons pour lesquelles je me suis lancé était donc celle-ci : expliquer pourquoi ces attitudes me paraissaient injustifiées ou exagérées, et renouer (à mon petit niveau) un dialogue plus sain. Au final, j’ai choisi cette voie au lieu de m’outrer dans mon coin des invectives faciles (et violentes) que je voyais ici et là.

L’autre raison était le désespoir de constater la pauvreté des débats télévisés. Toujours intéressé par la politique, j’ai tenté de suivre les discussions et de comprendre les enjeux en écoutant parler ceux qui les détiennent. Hélas, je n’y ai trouvé qu’engueulades, coupures de paroles, outrages feints et attitudes indignes de notre république. Déçu, j’ai voulu créer des propres mini-discussions, contrôlées par un ton de départ posé, analytique et réfléchi. Quelques extrêmes mis à part, les discussions sont restées polies et respectueuses, et j’ai pu constater qu’il n’y avait aussi des gens capables de se parler même quand ils n’étaient pas d’accord. Ca m’a fait beaucoup de bien, et c’est déjà ça !

Enfin, en relisant ces trois messages, je me suis rendu compte que je construisais en fait ma réflexion sur l’image de la droite en France dans son ensemble, en cercles excentriques (le leader, le parti, les sympathisants). D’aucun prétendront que tout ça est le fait des “excès de Sarkozy”. Je crois qu’ils se trompent ; je parle bien de l’image de la droite en France, telle que je la ressent depuis que j’ai l’âge de voter. Je ne vais pas refaire mes réflexions ici, les textes parlent d’eux-mêmes.

Bref, je ne voulais pas que ces analyses et ces réflexions disparaissent dans les méandres de Google+. Je les ai donc copié ici pour la postérité, ainsi que les liens vers les articles originaux qui incluent les commentaires et les discussions qui en ont découlé. J’y reviendrais sans doute un jour, histoire de voir comment les choses ont évolué. D’ici disons… cinq ans ? 🙂

(more…)

May 8th, 2012 | 1 Comment